Contactez-nous au 79 26 42 26 ou 71 31 51 71

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

notre nombre est notre force

Rechercher

Adhésion

Comprendre et adhérer au projet Alliance Jeunes et Parlementaires

18/05/2018

«Alliance Jeunes et Parlementaires» (AJP) est un projet pilote de 18 mois qui vise à contribuer à une meilleure prise en compte des intérêts socio-économiques des jeunes dans les travaux parlementaires. Pour ce faire, la stratégie comporte trois axes principaux :

Ø Renforcer les capacités d’influence de 150 jeunes hommes et femmes âgés de 17 à 30 ans provenant de 4 localités du Burkina Faso (Dori, Bogandé, Pô et Ouagadougou) à l’endroit des législateurs.

Ø Renforcer les capacités de 20 députés issus de ces localités et des deux commissions ciblées à mieux prendre en compte les besoins des jeunes. Les deux commissions ciblées sont : 

  • La commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAJDH)
  • La commission de l’éducation, de la santé, de la jeunesse, de l’emploi et des affaires sociales et culturelles (CESJEASC)

Ø Favoriser des espaces de dialogues entre les jeunes et les députés

1.Contexte et justification

Outre le désir d’une alternance démocratique, l’insurrection du 30 et 31 Octobre 2014 cachait de nombreuses frustrations de la population en général et des jeunes en particulier: chômage, mauvaises conditions d’éducation, vie chère…

En décembre 2015, la transition a pris fin par l’installation de nouvelles autorités démocratiquement élues. Le nouveau système politique en place se révèle plus ouvert etoffre de nouvelles opportunités de participation citoyenne dans les espaces publics. Depuis sa création, le Balai Citoyen a d’ailleurs été porteur et partie prenante de plusieurs initiatives afin de tirer profit de cette nouvelle conjoncture politique pour les jeunes :

  • «Je vote, je reste» qui visait à encourager les jeunes à exercer leur influence sur l’avenir du pays en votant aux élections et à réaliser un suivi du comptage des urnes pour s’assurer du respect du choix des électeurs aux élections législatives et présidentielles de 2015 ;
  • L’animation d’espaces d’interpellation des élus communaux et la mise sur pied de mécanismes de communication sur la gestion communale, pour faciliter la participation citoyenne locale des jeunes;
  • La plateforme Présimètre (http://presimetre.bf/), qui permet aux jeunes de faire un suivi des engagements présidentiels et de faciliter les échanges entre citoyens sur des questions publiques.

Cependant, au niveau de l’Assemblée Nationale, les jeunes burkinabè (qui représentent la majorité de la population) profitent très peu des opportunités de participation citoyenne pour mieux faire valoir leurs droits. L’institution, haut lieu de l’adoption des politiques et normes, influence grandement la vie des jeunes. Mais, il ressort une impression que l’hémicycle ne tient pas suffisamment compte des préoccupations des jeunes burkinabè: aucun élu n’a moins de trente ans, absence d’une commission spécifique à la jeunesse…

Les missions consultatives effectuées dans six régions entre le 17 novembre 2017 et le 6 février 2018 confirment ce constat. La grande majorité des jeunes déclare avoir peu d’information sur les actions des députés, ne jamais avoir participé à une rencontre de redevabilité et/ou de consultationdans leur localité sur les sujets débattus à l’AN et ont peu de connaissance sur les mécanismes de démocratie participative qui sont prévus dans les textes de lois (dépôt de pétitions, participation aux séances de commissions parlementaires et plénières, …) La faible communication de l’institution et de ses représentants crée un fossé entre les jeunes et les députés, qui discrédite la sphère politique aux yeux de la jeunesse et ne lui permet pas d’y participer pour faire valoir ses intérêts socio-économiques. L’Assemblée Nationale du Burkina Faso, à travers son plan stratégique 2016-2020, a d’ailleurs, elle aussi, exprimé le désir d’avoir des cadres de dialogue entre élus et citoyens fonctionnels (R2) et de voter des lois en cohérence avec les attentes des citoyens (R1).

Le projet Alliance Jeunes et Parlementaires souhaite donc contribuer à l’effort de la stratégie mise en place par l’Assemblée Nationale mais aussi à répondre aux attentes des jeunes électeurs burkinabè.

2.Résultats attendus

Pour ce faire, le projet cherchera à atteindre les résultats suivants :

  • Un leadership accru des jeunes femmes et hommes des régions ciblées pour faire valoir leurs intérêts économiques et sociaux auprès des députés de l’AN
  • Un environnement propice pour une meilleure prise en compte des intérêts économiques et sociaux des jeunes femmes et des jeunes hommes par les députés de l’AN (espace de dialogue)
  • Des travaux parlementaires qui prennent en considération les intérêts économiques et sociaux des jeunes femmes et des jeunes hommes

Le projet revêt donc plusieurs volets :

Ø Un volet éducation qui vise à expliquer aux jeunes le fonctionnement de l’Assemblée Nationale, le rôle des élus, les travaux en cours et les espaces qui peuvent être utilisés pour faire valoir leurs opinions.

Ø Un volet qui contribue à un environnement institutionnel plus favorable à la participation citoyenne des jeunes au Burkina Faso (accès à l’information, accès aux espaces de prise de décision, accès aux députés de l’AN).

Ø Un volet d’activités de plaidoyer qui sera mis en place par les jeunes.

4. Attentes vis-à-vis des jeunes

Les jeunes s’engagent donc à:

ØParticiper aux formations

ØParticiper aux rencontres mensuelles prévues dans leur localité

ØOrganiser des rencontres et evenements

ØRemplir les documents qui lui seront demandés

ØEffectuer des recherches sur les thématiques du projet

ØMener des activités de plaidoyer

ØAnimer les réseaux sociaux

ØMobiliser les personnes et/ou association de leur localité


Pour plus d’information:

Monsieur Kisiwendsida Yambre
Chargé de projet AJP au Balai Citoyen
E-mail :
visionyam@googlemail.com
Tel:60 23 31 40

Siège du Balai Citoyen
E-mail :
citoyenbalayeur@gmail.com
Tel: 25 36 66 50


Ajouter un commentaire

commentaire (1)

Posté par Lankoande yiedie - 22/05/2018 à 23:54:04
Etoiles
Je sui fière et je suis engagé pour meilleur avenir
Newsletter

Newsletter

galerie d’images


> Voir la galerie

Citation

"Seule la lutte libère" Thomas Sankara